Les Ă©quipements de protection individuelle sont indispensables dans beaucoup de milieux professionnels, mais aussi pour la pratique de certains sports, comme l’escalade ! 🧗
Il existe diffĂ©rentes catĂ©gories d’EPI, mais pour toutes, la fabrication et la vente sont rĂ©glementĂ©es.

La réglementation des équipements de protection individuelle

Depuis 1989, la fabrication et la vente d’Ă©quipements de protection individuelle (EPI) est rĂ©glementĂ©e par la directive europĂ©enne 89/686. Elle a, entre autres, dĂ©fini :

  • les diffĂ©rentes catĂ©gories d’EPI (selon l’intensitĂ© des risques contre lesquels ils protĂšgent),
  • les exigences minimales de sĂ©curitĂ©,
  • les exigences concernant les mĂ©thodes d’essai et de certification.

Cette directive de niveau europĂ©en garantit une homogĂ©nĂ©itĂ© des produits vendus en Europe et ainsi qu’un niveau de sĂ©curitĂ© minimum aux utilisateurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Pour qu’un Ă©quipement de protection individuelle puisse ĂȘtre vendu en Europe, il doit nĂ©cessairement respecter les exigences des normes et directives qui lui sont applicables.

Logo CE
Logo CE

Cette garantie est symbolisée par le marquage « CE », obligatoire sur tous les EPI, quelle que soit leur catégorie.

« Un produit marqué « CE » (= Conformité Européenne) répond à toutes les exigences essentielles de chacune des directives qui lui sont applicables. »

Wikipédia

Les diffĂ©rentes catĂ©gories d’EPI

Il existe trois catĂ©gories d’EPI, selon l’intensitĂ© des risques contre lesquels ils protĂšgent.

1ïžâƒŁ EPI de catĂ©gorie 1

Les EPI de catégorie 1 protÚgent contre les risques mineurs. On entend par « risques mineurs » les blessures superficielles qui sont facilement réversibles (= guérissent rapidement) et ne touchent pas les parties vitales du corps.

📖 Le fabricant doit fournir un dossier technique de fabrication et une notice d’utilisation.

✅ Pour cette catĂ©gorie d’EPI, le fabricant auto-certifie les produits. Il affirme lui-mĂȘme que les produits respectent les exigences des directives et normes qui lui sont applicables.

✍ Le marquage CE : sur les Ă©quipements de protection individuelle de catĂ©gorie 1, le fabricant est dans l’obligation d’inscrire la mention « CE ».

🧰 Quels Ă©quipements d’escalade ? Gants, lunettes de soleil…

2ïžâƒŁ EPI de catĂ©gorie 2

Les EPI de catĂ©gorie 2 protĂšgent contre les risques graves. On entend par « risques graves » les blessures qui provoquent des lĂ©sions graves, touchant les parties vitales du corps et pouvant ĂȘtre irrĂ©versibles.

📖 Le fabricant doit fournir un dossier technique de fabrication et une notice d’utilisation. Le dossier doit contenir l’adresse et le nom du fabricant.

✅ Pour cette catĂ©gorie d’EPI, le fabricant doit faire certifier ses produits par un organisme indĂ©pendant. Ce sont des laboratoires agrĂ©Ă©s par l’UE qui peuvent rĂ©aliser ce qu’on appelle un examen CE de type. Par cet examen, ils vĂ©rifient :

– que le dossier technique correspond aux exigences de sĂ©curitĂ© dĂ©finies par les directives de l’UE,

– que le produit est fait conformĂ©ment au dossier technique,

Tout ça pour nous dire que oui, l’Ă©quipement de protection est utilisable en toute sĂ©curitĂ© !

✍ Le marquage « CE » : sur les EPI de catĂ©gorie 2, le fabricant doit inscrire la mention « CE » suivie de l’annĂ©e de fabrication du produit.

🧰 Quels Ă©quipements d’escalade ? Casques, crampons…

3ïžâƒŁ EPI de catĂ©gorie 3

Les EPI de catégorie 3 protÚgent contre les risques mortels ou irréversibles pour la santé. Ce sont notamment tous les équipements protégeant des chutes en hauteur.

📖 Le fabricant doit fournir un dossier technique de fabrication et une notice d’utilisation. Le dossier doit contenir l’adresse et le nom du fabricant.

✅ Pour cette catĂ©gorie d’EPI, le fabricant doit faire certifier ses produits par un organisme indĂ©pendant.

Tout comme un EPI de catĂ©gorie 2, un laboratoire agrĂ©Ă© doit rĂ©aliser un examen CE de type. Mais ça ne s’arrĂȘte pas lĂ  ! Un contrĂŽle qualitĂ© de la production doit Ă©galement ĂȘtre rĂ©alisĂ© avant de pouvoir certifier le produit.

✍ Le marquage « CE » : sur les EPI de catĂ©gorie 3, le fabricant doit inscrire la mention « CE », suivi du numĂ©ro de l’organisme de contrĂŽle (chaque laboratoire agrĂ©Ă© est identifiĂ© par un numĂ©ro unique), ainsi que la date de fabrication (au minimum l’annĂ©e).

🧰 Quels Ă©quipements d’escalade ? Harnais, mousquetons, piolets, longes, cordes…


Vous savez Ă  prĂ©sent tout sur les diffĂ©rentes catĂ©gories d’EPI et la rĂ©glementation associĂ©e. Si ça vous intĂ©resse, on a fait un focus sur les marquages sur les mousquetons, EPI de catĂ©gorie 3, indispensable en escalade ! 🙂