Alors que nous faisons face Ă  une crise sanitaire sans prĂ©cĂ©dent, le CIO a dĂ©clarĂ© en dĂ©but de semaine que les Jeux Olympiques de Tokyo ne se dĂ©rouleraient pas cet Ă©tĂ©. Et donc Ă©videmment, les JO d’escalade sont reportĂ©s aussi ! 😱 Cette dĂ©cision difficile Ă©tait pourtant nĂ©cessaire, pour la sĂ©curitĂ© des athlĂštes, des organisateurs et de l’ensemble des spectateurs.

Les jeux, cet enjeu

MĂȘme si les Jeux sont avant tout un Ă©vĂ©nement sportif incontournable, ils ont un enjeu Ă©conomique non nĂ©gligeable pour le pays hĂŽte. Entre la disponibilitĂ© des infrastructures, la prĂ©paration de l’Ă©vĂ©nement en lui-mĂȘme, l’attrait touristique, l’ensemble des Ă©vĂ©nements qui se passent autour… Les investissements faits par le pays hĂŽte pour organiser les Jeux sont colossaux. Cela a beau ĂȘtre un honneur d’accueillir cet Ă©vĂ©nement et de mettre en avant ses athlĂštes, l’enjeu financier est primordial et le Japon, comme tout autre pays, espĂšre avoir des retombĂ©es Ă©conomiques positives.

Mais heureusement, nous ne vivons pas dans un monde oĂč l’argent guide tous les choix. La pandĂ©mie Covid-19 a mis notre planĂšte en pause, beaucoup de pays sont confinĂ©s, les frontiĂšres sont fermĂ©es… Et pourtant, la crise est loin d’ĂȘtre maĂźtrisĂ©e. On ne pouvait donc pas penser qu’en juillet, on allait pouvoir rĂ©unir des milliers d’athlĂštes, des centaines de milliers de bĂ©nĂ©voles et spectateurs, en toute sĂ©curitĂ© et sans craindre une recrudescence des cas.

La dĂ©cision de repousser les Jeux Ă©tait nĂ©cessaire, et sous la pression de plusieurs fĂ©dĂ©rations sportives et comitĂ©s internationaux, le gouvernement japonais et le CIO se sont enfin dĂ©cidĂ©s Ă  officialiser le report des JO. Il n’y a pas encore de date, mais Ă  priori ils devraient se dĂ©rouler au plus tard Ă  l’Ă©tĂ© 2021.

De nombreuses autres problĂ©matiques vont maintenant se poser : Ă  quelle date reprogrammer les jeux ? Quelle incidence sur la prochaine saison sportive pour les athlĂštes ? Et les compĂ©titions internationales prĂ©vues l’Ă©tĂ© prochain ? Bref, le comitĂ© international olympique et les diffĂ©rents acteurs n’ont pas fini de se casser la tĂȘte pour optimiser l’ensemble.

Petit point culture đŸ€“
Depuis la rĂ©novation des Jeux en 1896, ils n’ont Ă©tĂ© annulĂ©s que trois fois, pendant la premiĂšre et la deuxiĂšme guerre mondiale : ceux de Berlin en 1916, Tokyo en 1940 et Londres en 1944. Oui oui, Tokyo, encore une fois !

Les JO d’escalade sont reportĂ©s au plus tard Ă  l’Ă©tĂ© 2021

On se faisait une joie de cette grande premiĂšre, 2020 Ă©tait l’annĂ©e Ă  laquelle l’escalade devenait un sport olympique. Et pourtant, pas d’exception, les JO d’escalade sont reportĂ©s. La dĂ©ception est grande Ă©videmment pour les grimpeurs, mais ce n’est que partie remise, puisque l’Ă©vĂ©nement est reportĂ© au plus tard Ă  l’Ă©tĂ© prochain.

Les athlĂštes rĂ©clamaient ce report. En effet, impossible pour tous de s’entraĂźner correctement. Beaucoup de pays ont imposĂ© un confinement Ă  leurs habitants, ce qui perturbe fortement les entraĂźnements des uns et des autres. La prĂ©paration mentale et physique des athlĂštes est forcĂ©ment inĂ©gale.

Pour l’escalade, en France les salles sont fermĂ©es dĂ©jĂ  plus d’une semaine. On pourrait se dire qu’on peut toujours aller grimper en falaise, mais les dĂ©placements sont autorisĂ©s uniquement pour les premiĂšres nĂ©cessitĂ©s. Difficile de maintenir son rythme d’entraĂźnement… Surtout que la FFME incite fortement la communautĂ© des grimpeurs Ă  ne pas aller en falaise pour Ă©viter les Ă©ventuels accidents. Pas la peine d’encombrer encore plus des hĂŽpitaux dĂ©jĂ  surchargĂ©s par les malades.

Covid-19 : les JO d'escalade sont reportés !
Waiting for… L’autorisation de sortie 🚀

De plus, comme on vous l’expliquait dans notre article sur les qualifications au JO d’escalade 2020, tous les tickets de participations aux JO n’ont pas encore Ă©tĂ© remportĂ©s. En effet, les derniĂšres compĂ©titions permettant de dĂ©crocher sa place devaient se dĂ©rouler au printemps. Sauf que depuis quelques semaines, de nombreuses compĂ©titions sont annulĂ©es. VoilĂ  qui mettait dĂ©jĂ  en pĂ©ril de circuit de qualifications.

En attendant que cette crise sanitaire soit rĂ©solue et que tout revienne Ă  la normale, mĂȘme si les JO d’escalade sont reportĂ©s, on essaie de voir le bon cĂŽtĂ© des choses : les athlĂštes auront plus de temps pour s’entraĂźner !