Faire du bloc, c’est facile. L’un des principaux avantages de ce type d’escalade est qu’il ne requiert que peu d’Ă©quipement. Chaussons aux pieds, magnĂ©sie sur les mains, tapis de protection au sol et brosse pour frotter les prises : voici les indispensables du grimpeur de bloc.

Les indispensables du grimpeur de bloc

#1 Des chaussons

Indispensables du grimpeur de bloc - Chaussons

Les chaussons sont essentiels. Ils permettent une meilleure accroche. La gomme prĂ©sente sur la semelle permet, Ă  chaud, d’avoir une meilleure adhĂ©rence sur les prises de pieds.

Ils permettent notamment de préserver vos pieds. Essayez de grimper sans chaussons, vos orteils ne vous remercieront pas..!

#2 La magnésie

Indispensables du grimpeur de bloc - Magnésie

C’est probablement votre meilleure opportunitĂ© pour ressembler Ă  un de ces athlĂštes que vous admiriez devant votre tĂ©lĂ©viseur Ă©tant petit !

La magnĂ©sie c’est cette poudre volatile blanche qui va vous permettre d’avoir une meilleure adhĂ©rence sur les prises avec vos mains. Elle assure cette fonction en assĂ©chant la transpiration prĂ©sente sur vos mains.

La magnĂ©sie peut ĂȘtre solide mais aussi liquide. On vous explique les avantages et inconvĂ©nients dans cet article dĂ©diĂ© aux diffĂ©rentes formes de magnĂ©sie.

#3 Une brosse

Indispensables du grimpeur de bloc - Brosse

Les prises sont trop poussiéreuses ? Trop remplies de magnésie ? Autant de contraintes qui diminuent leur relief, nuisant par conséquence à la qualité de vos placements de mains et de pieds.

Il est donc important de possĂ©der une brosse afin de pouvoir nettoyer la voie que vous envisagez d’escalader et mettre toutes les chances de votre cĂŽtĂ©.

Ces brosses sont gĂ©nĂ©ralement en poil de sanglier et peuvent ĂȘtre situĂ©s au bout d’un manche plus ou moins long, afin de pouvoir brosser toutes les prises (mĂȘme celles Ă  4 mĂštres de haut !), sans avoir Ă  grimper sur la paroi.

#4 Un crashpad (tapis de protection)

Indispensables du grimpeur de bloc - Crashpad

Que ce soit en salle ou en extérieur, il est indispensable de grimper en sécurité.

La grimpe en bloc ne nĂ©cessitant pas de systĂšme d’assurage, les chutes libres sont rĂ©currentes.

Les salles d’escalade possĂšdent toutes des tapis de protection au sol. Cependant, lorsque l’on grimpe sur des rochers en extĂ©rieur, il est vital de placer un crashpad au pied de la voie, de maniĂšre Ă  nous amortir en cas de chute sur les passages Ă  risque.

Bonus : un tapis ou paillasson

En extĂ©rieur, un paillasson ou un petit tapis vous permettront d’abord de conserver une bonne accroche sur la roche, mais aussi de rĂ©duire l’altĂ©ration de la nature (le sable et la terre polissent les prises) avec une semelle bien propre. Ce la peut aussi se faire avec un vieux chiffon…

Résumé : le kit du bloqueur

  1. Des chaussons. Assurant adhérence, ils sont essentiels à de bons placement de pieds.
  2. La magnésie. Assurant également adhérence, elle garantit une bonne prise avec vos mains.
  3. Une brosse. Assurez-vous une bonne tenue avec des prises propres.
  4. Un tapis de protection / crashpad. La sécurité avant tout ! Amortissez toujours vos chutes avec un tapis adapté.

Hormis le crashpad, les indispensables du grimpeur de bloc sont facilement utilisables et transportables. C’est aussi pour cette raison d’accessibilitĂ© que l’escalade de bloc est aujourd’hui trĂšs en vogue, Ă  l’inverse de l’escalade encordĂ©e, oĂč le matĂ©riel est plus pointu.

À vos chaussons, et bonne grimpe ! đŸ’Ș