A premiĂšre vue, escalade et yoga semblent bien Ă©loignĂ©s. Et pourtant, ces pratiques ont beaucoup de points communs. Souplesse, rĂ©sistance, concentration… Ce sont des Ă©lĂ©ments clĂ©s pour ces deux disciplines. Je vous explique comment l’un peut vous faire progresser dans l’autre, et inversement !

Les bienfaits sur le corps

La souplesse et l’Ă©quilibre sont des qualitĂ©s indispensables pour progresser en escalade. Quand on dĂ©bute, on n’est pas capables de faire certains mouvements ou placements. Puis petit Ă  petit, on arrive Ă  monter nos pieds de plus en plus haut, placer son corps correctement pour ne pas tomber… Sans s’en rendre compte, on s’assouplit et on gagne en Ă©quilibre rien qu’en pratiquant.

C’est lĂ  que le yoga va vous permettre d’amĂ©liorer vos capacitĂ©s. En effet, le yoga est une discipline connue pour travailler la souplesse. L’enchaĂźnement des diffĂ©rentes postures permet aussi d’amĂ©liorer son Ă©quilibre. On se rend compte que notre corps est capable de faire beaucoup de choses et on le maĂźtrise mieux. Si on en fait rĂ©guliĂšrement, on progresse rapidement.

Escalade et yoga : le combo gagnant - Yoga et Ă©quilibre
Bon j’avoue, au dĂ©but c’est pas facile…

Et les effets sur notre style de grimpe se voient trÚs vite. Les mouvements sont plus fluides, plus maßtrisés. Notre souplesse fraßchement acquise nous donne des ailes pendant notre grimpette !

Et ça ne s’arrĂȘte pas lĂ  pour les bienfaits de ces deux sports. On le sait, lorsqu’on grimpe, les muscles de tout le corps sont sollicitĂ©s en profondeur. Au yoga, c’est la mĂȘme chose. Le fait de tenir les postures, de les enchaĂźner, on travaille notre stabilitĂ© et notre rĂ©sistance. Des qualitĂ©s qui vont amĂ©liorer grandement nos compĂ©tences de grimpeur. Et inversement, la sollicitation de tout le corps en escalade nous donne aussi une bonne base de rĂ©sistance, pour le yoga par exemple.

Bref, escalade et yoga sont tous deux trĂšs bons pour votre corps.

Une respiration maßtrisée

Le yoga ce n’est pas seulement des enchaĂźnements de posture. Pendant la sĂ©ance, il faut se concentrer sur sa respiration pour faire circuler correctement les Ă©nergies dans son corps. On apprend Ă  Ă©couter son corps et Ă  bien respirer, car le plus souvent on respire sans mĂȘme s’en rendre compte.

Dans des situations stressantes par exemple, notre respiration Ă  tendance Ă  s’accĂ©lĂ©rer. Ce qui augmente encore plus notre anxiĂ©tĂ©. C’est un cercle vicieux et lorsqu’on en est conscients, on peut y remĂ©dier. Etre conscient de sa respiration c’est pouvoir respirer calmement et profondĂ©ment pendant une situation de stress pour faire redescendre l’anxiĂ©tĂ©. 🙏

Escalade et yoga sont deux sports qui nous obligent Ă  ĂȘtre concentrĂ©s sur notre respiration. Pour la grimpe, cela va nous permettre d’apprĂ©hender les voies plus sereinement et de ne pas se laisser dĂ©passer pendant l’ascension. Entre la difficultĂ©, l’apprĂ©hension du vide et la fatigue des muscles, ce n’est pas toujours Ă©vident d’ĂȘtre concentrĂ©.

Savoir bien respirer permet aussi de faire entrer davantage d’air dans nos poumons. C’est l’air qui apporte l’oxygĂšne nĂ©cessaire au bon fonctionnement de nos muscles. MaĂźtriser notre respiration permet donc d’ĂȘtre moins vite fatiguĂ© et de faire des ascensions plus longues.

Escalade et yoga pour un mental d’acier

Le mouvement est excellent pour notre physique, mais pas que ! L’escalade, autant que le yoga, font travailler notre rĂ©sistance psychologique. On aura beau avoir les capacitĂ©s physiques, si on ne croit pas en nous, on y arrivera pas. Que ce soit sortir une voie ou tenir une posture. La persĂ©vĂ©rance est une qualitĂ© qui se renforce de plus en plus avec la pratique.

A chaque sĂ©ance, notre mental est mis Ă  rude Ă©preuve. Petit Ă  petit, on devient de plus en plus tenace et notre volontĂ© d’y arriver est plus forte que tout.

Le fait d’essayer encore et encore et de ne pas abandonner dĂšs la premiĂšre difficultĂ© nous donne confiance en nous. Et le plus souvent, c’est en se disant qu’on sait le faire qu’on finit par y arriver. Le mental a un rĂŽle clĂ© dans tout ce qu’on fait.

Escalade et yoga sont deux sports qui nous mettent face Ă  nos forces et nos faiblesses. Dans les deux cas, on est seuls avec nous-mĂȘme et personne ne peut faire les choses Ă  notre place. On n’a pas d’autre choix que d’y arriver par nous-mĂȘme. C’est excellent pour la confiance en soi, en ses capacitĂ©s et en son corps.

Que ce soit de la grimpe ou du yoga, plus on en fait, plus on connaĂźt notre corps et plus on a confiance en nos capacitĂ©s. Et ça, c’est quand mĂȘme la clĂ© de la rĂ©ussite. đŸ’Ș

L’attirail du parfait yogi

Contrairement Ă  ce qu’on pourrait croire, le yoga est accessible Ă  tous, peu importe votre niveau. Et c’est aussi accessible Ă  toutes les bourses. L’offre s’est Ă©normĂ©ment dĂ©veloppĂ©e et vous pouvez trouver tout le matĂ©riel Ă  petit prix.

A mon sens, le seul Ă©quipement vraiment indispensable pour faire du yoga c’est un tapis. Et oui, le sol, ce n’est pas trĂšs confortable…

Prenez un tapis fin mais fait avec une mousse de bonne qualité qui vous apportera beaucoup de confort. Si la mousse est striée, comme pour ce tapis, elle vous apportera aussi de la stabilité car elle est antidérapante.

Le petit plus : une sangle pour transporter facilement votre petit tapis !

Chaussettes de yoga beaucoup trop jolies (14€ les deux paires)

Ensuite, si vous ĂȘtes comme moi et que vous avez encore un peu de mal avec la stabilitĂ©, je vous conseille de vous munir de chaussettes de yoga. Ce sont des chaussettes antidĂ©rapantes qui vont amĂ©liorer votre stabilitĂ© et vous empĂȘcher de glisser.

Le petit plus : les motifs brodĂ©s et les Ă©lastiques croisĂ©s qui donnent une allure de ballerine. J’avoue, ça m’a fait craquer. 😍

Le gros plus : c’est multifonction. Vous pouvez les utiliser pour d’autres activitĂ©s comme le Pilate, la gym, et mĂȘme en tant que chaussons d’intĂ©rieur.


Je vous l’avais dit, escalade et yoga font bon mĂ©nage. Amusez-vous, essayez, et vous verrez que ça ne peut vous faire que du bien. Il existe des studios de yoga dans beaucoup de villes, dans les salles de sport, mais aussi de plus en plus dans les salles de grimpe. C’est le moment d’en profiter.

N’hĂ©sitez plus, prĂ©voyez une sĂ©ance de yoga de temps en temps, entre deux sĂ©ances d’escalade. Et si vous ne faites pas encore d’escalade, je vous invite Ă  lire notre article sur les bienfaits de l’escalade de la santĂ©.

Pour ma part, je n’arrive pas Ă  ĂȘtre rĂ©guliĂšre pour mes sĂ©ances de yoga. Je ne suis pas une adepte de ces disciplines oĂč l’on parle de flux d’Ă©nergie, etc. Comme je n’arrive pas Ă  visualiser, je ne m’y fais pas. 😅 Par contre, on ressent quand mĂȘme les bienfaits sur le corps et l’esprit, et ça, c’est une bonne raison pour continuer !