Savoir assurer en 3 temps en escalade en moulinette permet de faire descendre un grimpeur en toute sécurité.

L’importance de l’assurage

Connaître les différentes techniques d’assurage est indispensable pour des sessions grimpe sereines. L’escalade est un sport qui apporte beaucoup de lâcher prise et de légèreté, mais a son lot de règles strictes à respecter et une vigilance de tous les instants à avoir. Parce que oui, quand on assure quelqu’un, on a sa vie entre nos mains.

Lors de l’ascension d’un grimpeur en moulinette, la technique utilisée par l’assureur est l’assurage en 5 temps. C’est la technique de base, préconisée par la FFME (Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade). Vous devez savoir la mettre en place pour que votre grimpeur puisse progresser en toute sécurité.

Une fois qu’il est arrivé en haut, il peut bien évidemment se reposer et profiter de la vue, mais à un moment, il va falloir redescendre ! 😉 Pour ce faire, la FFME préconise d’utiliser la technique de l’assurage en 3 temps.

Assurer en 3 temps en escalade

En moulinette, le grimpeur est assuré par le haut. Pour le faire redescendre une fois qu’il est arrivé en haut de la voie, assurer en 3 temps en escalade est la technique à appliquer.

Mise en situation pour pouvoir comprendre les étapes
Au niveau du système d’assurage, il y a deux brins de corde. L’un va vers le grimpeur, c’est le brin du haut. L’autre va vers le restant de corde, c’est le brin de vie. On va se mettre dans la peau d’un droitier, qui va avoir sa main gauche (main A dans les illustrations) plus haute que sa main droite (main B dans les illustrations).

La règle numéro 1 à ne jamais oublier : on ne lâche JAMAIS le brin de vie, on doit toujours avoir au moins une main dessus.

La position de départ pour pouvoir assurer en 3 temps en escalade en moulinette est la suivante : les deux mains se situent sur le brin de vie, la main gauche (A) proche du système d’assurage et la main droite (B) un peu plus bas. Une fois les 3 étapes réalisées, on se retrouvera de nouveau dans cette position.

Donc, dès lors que notre grimpeur est arrivé en haut de sa voie, qu’il nous a crié “sec” et qu’on avalé tout le mou, on descend ses deux mains au niveau du brin de vie.

Source des illustrations : FFME

Assurer en 3 temps en escalade - Départ/Arrivée
Position de départ… et d’arrivée !

1️⃣ Étape 1

Assurer en 3 temps en escalade - Etape 1

La première étape consiste à laisser coulisser la corde.

La main droite (B) tient fermement le brin de vie et fait glisser la corde en remontant vers le système d’assurage. La main gauche (A) est sous le système d’assurage, elle ne bouge pas et est suffisamment desserrée pour laisser coulisser la corde de façon contrôlée.

Lorsque ce mouvement est terminé, la main droite (B) se trouve juste en-dessous de la main gauche (A), toutes deux proches du système d’assurage.

2️⃣ Étape 2

Assurer en 3 temps en escalade - Etape 2

La main gauche (A) va bloquer la corde afin qu’elle ne coulisse plus. On sécurise, ce qui va permettre de pouvoir déplacer la main droite (B).

3️⃣ Étape 3

Assurer en 3 temps en escalade - Etape 3

On va redescendre la main droite (B) en position initiale. La main gauche (A) tient toujours fermement la corde et ne doit en aucun cas se desserrer.

À la fin de ce mouvement, on se retrouve de nouveau en position de départ, prêts à enchaîner une nouvelle fois ces 3 étapes, jusqu’à que notre grimpeur ait les pieds sur terre !


Vous savez à présent comment assurer en 3 temps en escalade en moulinette. Plus vous pratiquerez, plus vous serez à l’aise et plus la descente de votre grimpeur sera fluide et agréable, tout en gardant un maximum de sécurité.