Vos chaussons sentent mauvais après une séance de grimpe ? C’est normal et pas bien gênant… Si ça ne dure pas trop ! On vous explique le pourquoi du comment et on vous donne quelques astuces pour chasser les mauvaises odeurs de ses chaussons d’escalade.

Pourquoi nos chaussons d’escalade sentent mauvais ?

Le rôle de la transpiration

La transpiration est un phénomène physiologique essentiel : elle permet de thermoréguler notre corps Ã  une moyenne de 37 degrés et d’en Ã©liminer les déchets métaboliques. Elle est provoquée par les glandes sudoripares qui recouvrent la voûte plantaire. Lorsque la sueur s’évapore par les pores de la peau, la chaleur s’évacue et notre température baisse.

Plus il fait chaud et plus une partie de notre corps est victime de frottements, plus on transpire !

Et comme chez les grimpeurs, on a la fâcheuse tendance à prendre des chaussons d’escalade en 36 quand on fait du 45 en pointure de ville, ça chauffe à l’intérieur !

Les conséquences de la transpiration

Ce n’est pas directement la sueur qui sent mauvais, au contraire, elle est naturellement inodore. C’est le contact avec les bactéries présentes à la surface de la peau qui, en consommant la sueur, produisent des composants chimiques responsables de cette mauvaise odeur.

La transpiration crée donc :

  • Un environnement chaud et humide dans le chausson…
  • À l’origine de la prolifération de bactéries, champignons et autres micro-organismes,
  • Responsables d’une odeur malodorante !

5 astuces pour chasser les mauvaises odeurs

1. Faites-les sécher à l’air libre

Bon, on commence avec les basiques. Cela paraît tout bête, et pourtant ce n’est pas encore un rituel chez tous les grimpeurs. C’est un point essentiel pour chasser les mauvaises odeurs de ses chaussons d’escalade : s’il vous plaît, faites sécher vos chaussons après chaque utilisation. 🙏

Ils sont naturellement imprégnés de transpiration à la suite d’une sortie grimpe. Si vous les rangez dans votre sac en l’état, leur séchage sera compliqué. Le fait de laisser vos chaussons à l’air libre permettra à la transpiration de s’évaporer, et par la même occasion, bon nombre de bactéries qui l’accompagnait !

Une excellente habitude est d’accrocher ses chaussons à l’extérieur de son sac, à l’aide d’une dégaine par exemple, et de retour à la maison, les laisser à l’air libre (rebord de fenêtre, balcon, jardin…) mais à l’abri, sait-on jamais ce que nous réserve la météo ! Si vous le pouvez, évitez aussi de laisser votre sac dans votre coffre entre deux séances.

2. Utiliser du bicarbonate de soude

Nous avons déjà abordé le cas du bicarbonate de soude dans un article dédié au nettoyage de ses chaussons d’escalade.

Une petite cuillère de bicarbonate de soude, bien répartie dans chaque chausson après votre session grimpe, permettra d’absorber une grande partie de l’humidité et de réduire les mauvaises odeurs en ralentissant la prolifération des bactéries.

Si vous adoptez cette recette miracle de grand-mère, pensez à bien secouez vos chaussons pour chasser le bicarbonate de soude… on se passerait bien de cette fameuse sensation de sable plein les chaussures au retour d’une journée à la plage. 😜

3. Utiliser des Boot Bananas

Les Boot Bananas, un précieux allié pour chasser les mauvaises odeurs de ses chaussons d’escalade.

Il s’agit d’absorbeurs d’humidité dédiés aux chaussures de sport (chaussons d’escalade bien évidemment, mais aussi autres victimes comme les chaussures de foot, de basket, etc.).

Vous connaissez quelqu’un qui en aurait besoin et ne savez plus comment faire passer le message ? Ces Boot Bananas sont d’ailleurs une excellente idée de cadeau à offrir (au second degré bien évidemment 😉).

Je vous glisse ici la publicité officielle de la marque qui nous a fait sourire, ça vaut le détour !

Film – Boot Bananas

4. Des spray anti-odeurs

Dans la famille « chasser les mauvaises odeurs de ses chaussons d’escalade », je demande le spray ! Il en existe tout un tas et permettent d’éradiquer les mauvaises odeurs en détruisant les bactéries et champignons.

Ces sprays anti-bactériens et anti-fongiques sont composés de nombreuses huiles essentielles, aux propriétés neutralisantes et odorantes. Ils sont généralement naturels et neutralisent efficacement les odeurs en un seul spray sans laisser d’effet mouillé à l’intérieur des chaussons.

5. Du talc avant les séances

Un grand sage a dit un jour « mieux vaut prévenir que guérir », alors un peu de talc dans vos chaussons avant de grimper vous fera le plus grand bien !

Comme le bicarbonate de soude, le talc va réduire les mauvaises odeurs à la source en absorbant la transpiration. Mais la poudre est bien plus fine, et n’est donc pas gênante lors de l’escalade, à la différence du bicarbonate de soude.

Vous pouvez en mettre dans vos chaussons mais aussi directement sur vos pieds avant de les enfiler. Le talc n’agira pas tant pour chasser les mauvaises odeurs de ses chaussons d’escalade, mais plutôt pour en réduire l’apparition.

Sinon… grimpez pieds-nus !

Charles Albert grimpant du 8C pieds-nus

« Arquer avec les pieds », « crocheter avec les orteils », « éviter les contre-pointes et les talons parce que ça saigne trop » …

Bah quoi ? Vous n’y aviez pas pensé ?? Bienvenue dans le monde de Charles ! 😅


OUI ! Chasser les mauvaises odeurs de ses chaussons d’escalade est possible, et on espère bien vous avoir éclairé dans votre quête de fraîcheur. Maintenant c’est à vous de jouer ! 🌺