En grand fan du Japon, quand j’ai parlé de l’art de l’escalade ninja chez Climb Camp, le shôten no jutsu, l’équipe m’a immédiatement invité à faire un article sur le sujet pour le partager avec vous. Aujourd’hui, je vous propose donc un petit voyage au pays du soleil levant. Remontons ensemble à l’époque des shinobi…

Un peu d’histoire… Si, si, c’est passionnant !

Les shinobi, que l’on appelle plus souvent ninja, étaient des espions du Japon féodal. Comme on le pense parfois à tort, ils n’étaient pas des assassins sanguinaires qui se baladaient en cagoule et qui se cachaient dans l’ombre. Généralement, il s’agissait de simples citoyens, ou parfois de samurai, qui se cachaient à la vue de tous en se faisant passer…pour des personnes normales. Eh oui ! Ces célèbres espions étaient bien souvent de simples paysans qui développaient leurs compétences d’espionnage, tout en continuant à vivre normalement. Je vous l’accorde, l’image est moins séduisante… 🙄

Cependant, même s’ils n’étaient pas tout de noir vêtus, ni même cagoulés, ils n’en restaient pas moins très compétents dans l’art de l’espionnage. Et c’est dans cette optique qu’ils ont développé de nombreuses techniques d’infiltration et de fuite, comme le shôten no jutsu (prononcé “chautenne no joutsou”).

Qu’est-ce que le shôten no jutsu ?

Non, désolé de vous décevoir, ça n’a rien à voir avec une technique super puissante de malaxage du chakra à la Naruto… 🌀🍜

Littéralement, shôten no jutsu se traduirait par “technique pour grimper vers le ciel”. Plus simplement, on parle de “techniques d’escalade” dans le langage courant. Ce terme désigne l’ensemble des techniques ninja pour grimper dans les arbres ou sur les murs.

Peut-être avez-vous déjà essayé de monter sur un arbre en enchaînant les petits pas rapides sur son tronc vertical, dans l’espoir de monter le plus haut possible ? Eh bien, si tel est le cas, vous vous êtes essayé au shôten no jutsu… Voici une vidéo datant de 1973, dans laquelle on peut “voir” (apercevoir en plissant les yeux) un maître entraîner ses élèves à grimper à un arbre, selon le principe du shôten no jutsu :

Grimper aux arbres est une des techniques de l’art de l’escalade ninja. Elle était très utile pour pouvoir s’enfuir, observer ou infiltrer un bâtiment bordé d’arbres.

Le shôten no jutsu est essentiellement basé sur la course sur une surface verticale. Cette technique correspond au wall run en Parkour ou au run and jump en escalade. Cependant, le shôten no jutsu englobe aussi d’autres techniques faisant appelle à des outils/armes, comme les célèbres griffes d’escalade : les shuko.

Si vous êtes intéressé par le sujet et souhaitez aller plus loin, je ne saurais que trop vous recommander le très bon livre de Bernard Bordas (maître de ninjutsu — l’art des ninja — très reconnu en France) : “Ninja Shoten Jutsu : Techniques, Entraînement et Performance”.