On se retrouve pour le troisième article de notre série Coupe du Monde d’Escalade 2019. Avant toute chose, n’hésitez pas à lire notre article sur les épreuves de vitesse. Revenons à notre sujet du jour : les épreuves de difficulté. Elles se sont achevées le 26 octobre dernier, on fait un point sur le classement.

Coupe du Monde d’Escalade 2019 : mode d’emploi

On vous avait déjà fait un rappel du contexte dans notre premier article de la série. Pour la faire courte, trois disciplines différentes : le bloc, la difficulté et la vitesse. Un gagnant dans chacune d’entre elles, puis un classement général. Les 20 premiers hommes et les 20 premières femmes du classement général combiné seront sélectionnés pour le Tournoi de Qualification Olympique (TQO). C’est une des trois épreuves du circuit de qualification des Jeux Olympiques de 2020.

Si vous voulez tout savoir sur les qualifications, je vous conseille d’aller lire notre article sur les qualifications aux Jeux Olympiques d’Escalade. 😉

Bilan des épreuves de difficulté

Le classement des hommes

🥇Adam Ondra🇨🇿 République Tchèque
🥈Alberto Ginés López🇪🇸 Espagne
🥉Sean McColl🇨🇦 Canada

Adam Ondra remporte la difficulté à la Coupe du Monde d’Escalade 2019. Sans même participer à la dernière étape ! Je crois qu’on appelle ça le talent. 😅 C’est la troisième fois de sa carrière qu’il remporte ce titre, de quoi le motiver encore plus pour la suite. Très en forme cette année, le tchèque n’a qu’une chose en tête : les Jeux Olympiques. Il ne s’est pas encore qualifié mais ses performances lui garantissent de participer au Tournoi de Qualification Olympique fin novembre. Keep going Adam. 💪

À seulement 17 ans, l’espagnol Alberto Ginés López décroche la médaille d’argent. On le verra certainement au TQO et peut-être aux prohains Jeux, mais une chose est sure, la relève est assurée !

Le canadien Sean McColl complète ce podium. Grimpeur professionnel depuis une vingtaine d’années, il pratique la difficulté, le bloc, la vitesse et même le psicobloc.

Le classement des femmes

🥇Chaehyun Seo🇰🇷 Corée du Sud
🥈Janja Garnbret🇸🇮 Slovénie
🥉Natsukii Tani🇯🇵 Japon

Depuis une dizaine d’années, pas une coupe du monde de difficulté ne se passe sans qu’il y ait une coréenne sur le podium. Et pas d’exception pour la Coupe du Monde d’Escalade 2019, puisque Chaehyun Seo remporte la difficulté chez les femmes. C’est sa première année de compétition en tant que senior. 😲 De quoi nous démontrer encore une fois l’excellent niveau de l’équipe.

C’est la fin d’une belle série pour Janja Garnbret. La slovène, tenante du titre depuis 3 ans, a été détrônée. Malgré ses performances exceptionnelles cette année, elle a trouvé plus forte qu’elle cette fois-ci. Sa médaille d’argent vient compléter sa belle collection 2019, notamment ses trois médailles d’or aux championnats du monde d’escalade.

Coupe du Monde d'Escalade 2019 : la difficulté - Janja Garnbret
La légende Janja !

Encore de la jeunesse dans ce classement féminin, la japonaise Natsukii Tani décroche la médaille de bronze à seulement 16 ans. C’est sa première participation à une coupe du monde.


L’année 2020 marque l’arrivée de quelques nouveaux visages en escalade senior. Les anciens sont toujours là, mais il est incontestable que le niveau augmente au fil des années et la jeunesse place la barre très haute !

On risque encore d’avoir de beaux battles cette saison, pour notre plus grand plaisir. 😉

On se retrouve très bientôt pour notre dernier article de la série Coupe du Monde d’Escalade 2019 ! 👋

[Coup de coeur #1] PACK RÉSISTANCE

« J'aimerais bien gagner en résistance et puissance dans les avant-bras, poignets et doigts... »

💪 Dans notre quête des cotations supérieures, on se confronte forcément à des prises de plus en plus petites et de plus en plus difficiles à tenir. Pour y parvenir, il suffit de s’entraîner et cibler les bons muscles en utilisant des outils adaptés.

💬 Le pack résistance que nous vous recommandons est idéal pour les grimpeurs qui souhaitent progresser en dehors des parois. Il va vous permettre de développer considérablement les muscles de vos avants-bras, votre poigne, ainsi que vos doigts en effectuant des mouvements d’ouverture et de fermeture.