Différence entre escalade libre et artificielle

đŸ€” DiffĂ©rence entre escalade libre et artificielle

Thibaud

Culture Grimpe, Infos

La grimpe « artif » ou encore « libre », on en entend parfois parler sans trop comprendre en quoi ça consiste. Nous vous expliquons dans cet article quelle est la différence entre escalade libre et artificielle.

DĂ©finition de l’escalade artificielle (artif)

L’escalade artificielle ou « artif » est pratiquĂ©e sur des voies qui ne comportent pas d’Ă©quipements, c’est le grimpeur qui dispose lui-mĂȘme les protections. La spĂ©cificitĂ© de cette pratique repose sur le fait que le grimpeur dispose aussi des Ă©quipements artificiels qui vont servir Ă  sa progression. Il va ainsi pouvoir exploiter ces ancrages par tractions et appuis, mais aussi se hisser sur la corde pour progresser sur la voie.

Différence entre escalade libre et artificielle - Escalade artificielle

L’Ă©quipement d’un grimpeur d’artif comprend des pitons, crochets, copperheads, bicoins, coinceurs, jumars, poulies de hissage, Ă©triers, daisy chains et marteau.

Étant donnĂ© qu’il n’est pas simple de positionner les protections sur tout type de voie, c’est principalement dans les fissures que cette discipline se pratique.

L’escalade artificielle reprĂ©sentait la pratique normale de l’escalade jusqu’en 1960. Depuis ces annĂ©es-lĂ , les amĂ©liorations techniques ainsi que la condition physique des athlĂštes ont permis d’engager des parois sans transporter tout cet attirail. C’est le dĂ©but de l’escalade libre.

DĂ©finition de l’escalade libre

On appelle escalade libre la pratique consistant Ă  progresser sur la paroi en utilisant uniquement les prises de la paroi. Ces parois peuvent ĂȘtre Ă©quipĂ©es (escalade sportive) ou non (escalade traditionnelle).

Différence entre escalade libre et artificielle - Escalade libre

Il n’y a ici pas de matĂ©riel possible pour faciliter la progression, contrairement Ă  l’escalade artificielle, cette discipline de l’escalade est donc plus physique.

Le seul Ă©quipement du grimpeur est son systĂšme d’assurage.

En escalade libre, le grimpeur ne doit pas se reposer dans son baudrier en pleine voie, ni ĂȘtre assurĂ© trop sec de maniĂšre Ă  soutenir son poids. Une voie ne sera pas validĂ©e si le grimpeur a obtenu de l’aide matĂ©rielle.

Aux Jeux Olympiques, les disciplines d’escalade reprĂ©sentĂ©es dans la formule du combinĂ© (diffcultĂ©, bloc et vitesse) sont dites « libres ». Si vous souhaitez en savoir davantage sur les diffĂ©rents types d’escalade libre, nous listons les principaux dans cet article.

Si l’on grimpe une voie dĂ©jĂ  Ă©quipĂ©e de points d’ancrages, on parle d’escalade sportive tandis que si on pose ses propres protections amovibles, on parle d’escalade traditionnelle.

Le principal type d’escalade libre est l’escalade sportive, largement rĂ©pandue Ă  notre Ă©poque.

Résumé : différence entre escalade libre et artificielle

Et pour vous simplifier au maximum les choses, voici un tableau comparatif résumant la différence entre escalade libre et artificielle.

Escalade artificielleEscalade libre
🧰 Encombrement matĂ©rielÉquipements de protection et de progressionÉquipements de protection uniquement, voire aucun s’ils sont dĂ©jĂ  en place.
⌛ DurĂ©e de l’ascensionLongueRapide
đŸ‘„ Nombre de pratiquantsFaibleÉlevĂ©
⛰ EnvironnementQuasi-uniquement en extĂ©rieurExtĂ©rieur et salle
đŸ’Ș PhysiqueModĂ©rĂ©Important
🔋 ReposAutorisĂ©Non autorisĂ©

Maintenant, la diffĂ©rence entre escalade libre et artificielle n’a plus de secret pour vous !

Équipement, accessoires, santĂ©... Retrouvez notre sĂ©lection d'essentiels pour l'escalade sur le shop !