À première vue, escalade et ostéopathie semblent bien éloignés. Pourtant, les bienfaits de l’ostéopathie pour la pratique de l’escalade sont nombreux.

L’escalade, un sport qui sollicite l’ensemble du corps

L’escalade est un sport très complet qui sollicite autant le physique que le psychique. Le mental a toute sa place dans ce sport. Le dépassement de soi est une des clés de progression, et les capacités d’analyse et de concentration sont aussi indispensables.

Physiquement, tout le corps est sollicité. Les bras bien sûr, mais les jambes, le dos, l’ensemble de la sangle abdominale… Tous les muscles sont mis à contribution à chaque mouvement. Au-delà des muscles, des qualités comme l’équilibre, l’agilité, l’explosivité et la souplesse.

Autant de bienfait que puisse avoir l’escalade, c’est un sport où le risque de blessure est important. La sur-sollicitation des muscles peut entraîner des gênes, des micro-traumatismes. Si on ne les traite pas, ils peuvent se transformer en blessure. Les membres supérieurs (épaules, coudes, poignets et bien sûr les doigts) sont mis à rude épreuve, ainsi que les cervicales lors de l’assurage, ou encore les chevilles et les genoux lors de chutes ou de réception en bloc.

Lorsque les muscles et les articulations sont blessés ou qu’on y ressent une gêne, notre corps va automatiquement compenser cette perte de mobilité en sollicitant davantage d’autres parties du corps. On économise ainsi les membres blessés, mais le problème est qu’on crée des déséquilibres, qui eux-même peuvent entraîner d’autres blessures.

Est-ce que par hasard ça ne ressemblerait pas à un cercle vicieux ? Tout à fait ! Heureusement, il existe des moyens de rétablir une mobilité optimale dans le corps pour l’escalade et l’ostéopathie en fait partie.

Escalade et ostéopathie pour une meilleure performance

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une médecine douce qui consiste à rétablir l’harmonie dans tout le corps, grâce à des manipulations. On part du principe que toutes les parties du corps sont reliées les unes aux autres. Une affection à un organe, par exemple, a donc des effets sur l’ensemble de l’organisme. Le but de l’ostéopathie est de libérer les points de blocage pour rétablir l’équilibre du corps.

Les sur-sollicitations, les blessures, le stress, la répétition de mauvaises postures… Tant d’éléments qui peuvent entraîner un manque de mobilité, des blocages et donc des douleurs. Grâce à des manipulations, l’ostéopathe va travailler sur l’ensemble du corps pour retrouver une mobilité optimale.

L’ostéopathie pour prévenir les blessures en escalade

Avant d’arriver au stade de la blessure, une gêne peut s’installer sur une articulation. Qui dit gêne dit mobilité réduite, et donc compensation par une autre articulation. Cela crée des déséquilibres dans notre corps et accroît le risque de blessure.

Certains mouvements que l’on doit faire pour réussir une voie ne sont pas forcément physiologiques. Les lolottes, les crochets de talon, la tête en l’air pendant l’assurage… Autant de mouvements très pratiques et courants mais qui peuvent aussi causer des déséquilibres en pratiquant l’escalade et l’ostéopathie permet de faire un reset.

Pour des grimpeurs réguliers, on conseille de faire une consultation de suivi tous les 6 mois, afin de débloquer les éventuelles tensions, retrouver une mobilité optimale et un bon équilibre du corps. De quoi être au top de sa forme pour progresser !

L’ostéopathie pour soigner les blessures en escalade

On a beau s’être échauffés correctement, avoir fait attention, on ne parvient pas toujours à éviter la blessure. Un manque d’attention, une énième tentative sur un mouvement difficile… Tout peut arriver.

Une blessure est un traumatisme pour notre corps. Cela entraîne du stress et des tensions. L’ostéopathe pourra agir sur la blessure en elle-même pour libérer les tensions et permettre une guérison plus rapide. Il va également rééquilibrer l’ensemble des membres qui ont été affectés pour qu’on puisse retrouver une harmonie dans nos mouvements.


Escalade et ostéopathie font donc bon ménage, On veut toujours être au meilleur de notre forme physique pour l’escalade et l’ostéopathie n’est pas à négliger. Ses bienfaits sont aussi utiles en prévention qu’en guérison de blessure.