Aaaaaaah on l’aime bien la binouze d’aprĂšs grimpe ! Mais quel est son impact sur notre corps ? L’alcool aprĂšs le sport : bonne ou mauvaise idĂ©e ?

Comment rĂ©agit notre corps Ă  l’effort ?

Faire du sport cause de nombreuses réactions dans notre corps :

  • De multiples micro-lĂ©sions musculaires
  • Une diminution de nos rĂ©serves de glycogĂšne (quantitĂ© de glucose dans le sang)
  • La transpiration, rĂ©duisant ainsi notre volume sanguin en charge de l’oxygĂ©nation de nos muscles et nos rĂ©serves d’Ă©lectrolytes.
    Les électrolytes sont des sels minéraux présents dans le sang, comme le calcium et le magnésium, qui jouent un rÎle dans la contraction musculaire.
  • Et bien d’autres…

Parmi elles, certaines vont ĂȘtre directement impactĂ©es par la consommation d’alcool.

En parallĂšle des bienfaits que cela apporte, pratiquer une activitĂ© physique fatigue Ă©normĂ©ment notre corps, c’est pourquoi la qualitĂ© du repos qui suit une sĂ©ance est tout aussi importante. Une bonne rĂ©cupĂ©ration se fait Ă  base de repos, d’eau et de nutriments !

La consommation d’alcool ne va malheureusement pas dans le sens de ce processus de rĂ©cupĂ©ration, contrairement Ă  ce que pense Homer…

Alcool aprĂšs le sport - Homer Simpson

Alcool aprÚs le sport : quelles conséquences ?

L’alcool dĂ©shydrate notre corps

L’alcool favorise le phĂ©nomĂšne de dĂ©shydratation du corps en augmentant le volume des urines ; on dit qu’il est diurĂ©tique.

Lorsque l’on boit de l’alcool, nos reins vont fabriquer davantage d’urine afin de rĂ©guler notre concentration en minĂ©raux dans le sang mais aussi de purger les dĂ©chets de notre organisme. Cependant, tous ces Ă©lĂ©ments nĂ©cessitent d’ĂȘtre diluĂ©s… et qui dit dilution dit eau ! Nos reins vont donc devoir puiser un maximum d’eau, c’est pour cela que l’alcool dĂ©shydrate notre corps.

L’alcool favorise la dilatation des vaisseaux sanguins

L’alcool a un effet vasodilatateur. En s’ouvrant davantage, nos vaisseaux sanguins favorisent le gonflement de nos blessures. De plus, la rĂ©cupĂ©ration du volume sanguin est Ă©galement ralenti.

Pour information, c’est ce mĂȘme phĂ©nomĂšne de dilatation des vaisseaux sanguins qui provoque les fameux maux de tĂȘtes et migraines que nous pouvons parfois rencontrer aprĂšs une consommation importante d’alcool.

L’alcool rĂ©duit l’efficacitĂ© de nos hormones

Nos hormones jouent également un rÎle dans le processus de récupération.

C’est principalement la testostĂ©rone, hormone spĂ©cialisĂ©e dans la fabrication de protĂ©ines, qui en pĂątit. La reconstitution du muscle aprĂšs l’effort est donc compliquĂ©e par la consommation d’alcool aprĂšs le sport.

L’alcool trouble notre sommeil

Enfin, si nous dormons gĂ©nĂ©ralement mieux aprĂšs une grosse sĂ©ance de sport, c’est tout l’inverse lorsque nous avons bu. AprĂšs avoir bu nous avons certes tendance Ă  rapidement somnoler, mais la proportion de sommeil rĂ©parateur est dĂ©gradĂ©e au dĂ©pend d’un sommeil plus lĂ©ger.

Quand nous dormons, divers processus physiologiques et biochimiques restaurent les dommages causĂ©s Ă  notre organisme lors d’une sĂ©ance de sport ou plus gĂ©nĂ©ralement lors d’une journĂ©e classique. Nos os se renouvellent, notre peau se rĂ©pare, nos tissus se rĂ©gĂ©nĂšrent, nous Ă©liminons nos toxines et nos muscles se forment ! En bref, le repos et surtout notre corps, sont magiques. La nuit qui va suivre une sĂ©ance de sport est donc trĂšs importante pour que notre corps puisse se rĂ©parer et se renforcer !

Le sommeil étant indispensable à une bonne récupération physique, un sommeil de mauvaise qualité est nocif à une bonne récupération physique.

En résumé

Une bonne rĂ©cupĂ©ration sportive demande : de l’eau, des nutriments et du repos.

L’alcool aprĂšs le sport n’est pas bon pour la rĂ©cupĂ©ration car il provoque :

  • Une dĂ©shydratation du corps.
  • Un ralentissement de la rĂ©cupĂ©ration du volume sanguin.
  • Une mauvaise reconstruction du muscle due Ă  un ralentissement de nos hormones.
  • Un sommeil moins rĂ©parateur pour nos muscles.

Non, on n’allait pas vous mentir pour vous faire plaisir en vous disant que c’est bien… Cependant, tout est question de frĂ©quence et de quantitĂ©. Un verre de temps en temps ne ruinera pas tous vos efforts !

Maintenant, vous ne pouvez pas dire que vous ne saviez pas ! 😉