L’eau est un Ă©lĂ©ment indispensable Ă  notre (sur)vie, mais pas que. Elle l’est aussi pendant un effort physique pour que nos capacitĂ©s physiques soient au top. Nous allons voir pourquoi il faut bien s’hydrater en escalade. 💩

L’importance de l’hydratation

Notre corps est composĂ© entre 60% et 70% d’eau. Oui ça fait beaucoup ! On en trouve dans nos muscles, nos organes, notre sang… Bref, dans toutes nos cellules. Elle est un Ă©lĂ©ment indispensable Ă  leur bon fonctionnement. Sauf que notre stock d’eau Ă©volue constamment : on en perd sans cesse, par les urines, la transpiration, la respiration. On estime qu’on perd ainsi plus de 2 litres d’eau par jour. Il est donc primordial de renouveler son stock d’eau en s’hydratant.

Le maintien d’une bonne hydratation est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, notamment pour les 3 raisons suivantes.

#1 Maintien des performances physiques et mentales

Quand on fait du sport, on transpire et donc on perd davantage d’eau. Sauf qu’une perte d’eau Ă©quivalente Ă  2% Ă©quivaut Ă  une diminution de 20% des performances, autant physiques que mentales. La grimpe est un sport qui demande Ă©normĂ©ment d’Ă©nergie physique mais aussi mentale car la lecture de voie et la rĂ©flexion tout au long de l’ascension nous demandent une grande concentration.

Vous l’aurez compris, bien s’hydrater en escalade est fondamental pour ĂȘtre performant et progresser.

Mais ce n’est pas tout ! Le manque d’eau augmente le risque de crampes, de tendinites, mais surtout de blessures. Les articulations Ă©tant en grande partie composĂ©es d’eau, en cas de dĂ©shydratation, elles assurent moins bien leur rĂŽle d’amortisseur.

#2 Bonne absorption des nutriments

L’oxygĂšne et les nutriments sont transportĂ©s Ă  nos muscles et nos organes par le sang. Comme il est composĂ© en majoritĂ© d’eau, il faut maintenir un bon volume sanguin pour pouvoir transporter tout ça efficacement. Lorsqu’on manque d’eau, le sang s’Ă©paissit et sa circulation devient plus difficile. Une bonne hydratation quotidienne vous assure une meilleure absorption des nutriments par votre corps.

#3 Bonne Ă©limination des toxines

Les nombreuses rĂ©actions qui ont lieu dans notre corps produisent des dĂ©chets, qui doivent ĂȘtre Ă©liminĂ©s. La transpiration, les urines et les selles sont lĂ  pour ça. Les urines et les selles sont composĂ©es trĂšs majoritairement d’eau. Nos reins et notre systĂšme digestif ont donc besoin d’eau pour pouvoir fonctionner et remplir leur rĂŽle d’Ă©limination des toxines.

Vous comprenez pourquoi il est primordial de bien s’hydrater en escalade,, autant avant, pendant et mĂȘme aprĂšs !

Bien s’hydrater en escalade

Avant la séance

Un bon Ă©quilibre hydrique est indispensable au quotidien, pour les diffĂ©rentes raisons qu’on vient de citer juste au-dessus. ⬆

Une consommation d’eau quotidienne de 2 litres est recommandĂ©e, rien que pour compenser les pertes dues Ă  l’activitĂ© normale de notre corps. Maintenir une bonne hydratation ne peut ĂȘtre que bĂ©nĂ©fique pour votre santĂ© et votre bien-ĂȘtre.

Pendant la séance

Pendant la sĂ©ance, il est primordial de s’hydrater. Lorsqu’on fait un effort physique, nos muscles travaillent, consomment des nutriments et produisent de l’Ă©nergie, et donc, de la chaleur. Notre corps doit Ă©liminer cette chaleur pour maintenir une tempĂ©rature corporelle Ă  37 degrĂ©s. La chaleur s’Ă©limine par la transpiration, et qui dit sueur dit pertes d’eau !

Pour compenser cette perte et ne pas ĂȘtre dĂ©shydratĂ©s, il faut boire. On vous conseille de boire souvent (toutes les 15-20 minutes), quelques gorgĂ©es d’eau, plutĂŽt que d’attendre d’ĂȘtre assoiffĂ© et de boire une grande quantitĂ© d’un coup. Rappelez-vous, une perte d’eau Ă©quivalente Ă  2% Ă©quivaut Ă  une diminution de 20% de nos capacitĂ©s physiques. Il faut donc bien s’hydrater en escalade si on veut optimiser notre sĂ©ance. 😉

Quelques gorgĂ©es de temps en temps…

AprÚs la séance

AprĂšs un effort physique, notre corps est Ă  plat car il a consommĂ© beaucoup de ressources pour nous fournir l’Ă©nergie dont on avait besoin. MĂȘme si on s’est correctement hydratĂ©s pendant la sĂ©ance, il faut continuer Ă  s’hydrater pour optimiser la rĂ©cupĂ©ration. Les cellules qui ont Ă©tĂ© abĂźmĂ©es ont besoin d’eau pour pouvoir se reconstruire. Notre corps en gĂ©nĂ©ral a besoin de retrouver un Ă©quilibre hydrique aprĂšs avoir perdu davantage par la sueur.

Continuer Ă  s’hydrater aprĂšs l’effort permet d’optimiser la rĂ©cupĂ©ration et de diminuer l’apparition des crampes. Et celles-lĂ , si on peut s’en passer, vraiment on ne dit pas non ! 😅

Comment s’hydrater ?

Vous allez me dire que la rĂ©ponse est simple : en buvant de l’eau. Mais ce n’est pas tout !

Notre alimentation nous procure chaque jour environ 1 litre d’eau. Les fruits et lĂ©gumes sont particuliĂšrement composĂ©s d’eau. Le lait est Ă©galement une boisson trĂšs hydratante.

Si vous n’aimez pas particuliĂšrement boire de l’eau, il y a quelques plans B possibles. Vous pouvez boire du thĂ© ou du cafĂ© par exemple et profiter des vertus Ă©nergisantes de ces boissons. Attention cependant Ă  ne pas trop en consommer, Ă  forte dose la cafĂ©ine est nĂ©faste pour notre organisme.

Vous pouvez aussi optimiser votre hydratation en consommant un fruit et/ou un jus de fruit. LĂ  oĂč l’eau n’apporte que de l’eau, le sucre prĂ©sent dans les fruits va vous donner un boost d’Ă©nergie ainsi que d’autres bons nutriments. Si possible, Ă©vitez les jus de fruits industriels, qui sont bourrĂ©s de mauvais sucres.