Pour bien grimper, savoir optimiser ses placements de pieds est tout aussi que de connaßtre les différentes préhensions de mains. On fait le point sur les différentes poses de pieds en escalade.

Les 6 différentes poses de pieds en escalade

#1 L’adhĂ©rence

Les différentes poses de pieds en escalade - L'adhérence

Quand il n’y a pas de prise, on peut optimiser la paroi en posant son pied en adhĂ©rence. On pose le pied perpendiculairement Ă  la paroi, on utilise le maximum de surface de la semelle pour tenir.

Pour ĂȘtre encore plus efficace, on descend le talon par rapport Ă  la pointe. C’est aussi la gomme du chausson qui va permettre l’adhĂ©rence, notamment dans les salles oĂč les parois sont rĂąpeuses.

Ne sous-estimez pas cette technique, lorsque vous semblez ĂȘtre Ă  court de prise de pied, n’oubliez pas que vous avez toute une paroi devant qui ne demande qu’Ă  ĂȘtre utilisĂ©e !

#2 La pointe

Les différentes poses de pieds en escalade - La pointe

Parmi les différentes poses de pieds en escalade, la pointe est trÚs utilisée.

Le pied est face au mur et on pose l’extrĂ©mitĂ© avant du chausson. On met Ă©normĂ©ment de pression sur nos orteils, c’est lĂ  que tout se joue. Pour augmenter l’efficacitĂ© d’une pointe, il faut que le talon soit plus haut que la pointe. Cela a pour effet d’augmenter la pression, et donc, la tenue.

La pointe fonctionne trĂšs bien sur tout type de prise et est particuliĂšrement efficace sur les petites prises, les trous, les rĂ©glettes. De premier abord, ça peut sembler impossible de tenir, mais la clĂ© est de vraiment y croire, vous verrez ça change tout ! Vos orteils sont capables de bien plus de prĂ©cision et de force que ce que vous pensez. đŸ’Ș

On peut améliorer ses pointes au quotidien en changeant quelques habitudes comme marcher pieds-nus de temps en temps, ou encore marcher sur la pointe des pieds. Cela aide à la prise de conscience de nos pointes et à muscler notre pied.

#3 La carre

Les différentes poses de pieds en escalade - La carre

La carre est une variante de la pointe. MĂȘme principe, on pose l’extrĂ©mitĂ© avant du chausson mais cette fois ci pas face Ă  la paroi, sur le cĂŽtĂ© ! Sur la carre interne ou la carre externe. On augmente ainsi la surface d’adhĂ©rence. La carre est trĂšs utile sur des rĂ©glettes, en dalle elle permettra de vous coller au maximum Ă  la paroi.

#4 Le talon

Les différentes poses de pieds en escalade - Le talon

Le talon, aussi appelĂ© le crochet de talon, peut ĂȘtre trĂšs utile en dĂ©vers ou sur un toit, pour soulager les bras et mieux s’Ă©quilibrer. On grimpe plus souvent avec l’avant des pieds mais il y a de la gomme jusqu’au talon, autant la rentabiliser. 😉

Il faut de la force dans jambe et la cheville, et beaucoup de conviction pour tenir avec ses talons !

#5 La contre-pointe

Les différentes poses de pieds en escalade - La contre-pointe

La contre-pointe, aussi appelĂ©e crochet de pointe, a le mĂȘme objectif que le talon : s’Ă©quilibrer et rester proche de la paroi. On utilise le dessus du chausson (la spatule) sur une arĂȘte ou en dĂ©vers pour crocheter. Cela fonctionne aussi sur une prise inversĂ©e, vous pouvez la crocheter avec votre pointe pour vous Ă©quilibrer.

C’est un mouvement qui demande beaucoup de force dans la jambe et la cheville, elle n’est pas trĂšs apprĂ©ciĂ©e des dĂ©butants.

#6 Le verrou

Les différentes poses de pieds en escalade - Le verrou

Parmi les diffĂ©rentes poses de pieds en escalade, le verrou est sans doute celle que vous utiliserez seulement en extĂ©rieur. Elle consiste Ă  coincer les orteils ou tout le pied dans une fissure ou un trou. La force d’opposition qui est crĂ©Ă©e par le verrou permet de tenir et progresser.

Certaines salles essaient de reproduire au mieux les conditions de falaise, pour qu’on puisse s’entraĂźner Ă  tous ces mouvement spĂ©cifiques.

Bonus : le no-foot

« No-foot » signifie « sans les pieds ». Cette technique consiste Ă  grimper seulement avec les mains. Elle demande beaucoup d’Ă©nergie, d’explosivitĂ© dans les bras pour pouvoir enchaĂźner les mouvements. On la pratique dans les dĂ©vers ou les toits. Ce n’est pas vraiment une technique de pose de pieds, puisqu’on ne les pose pas, mais pour ne pas les poser, c’est toute une technique ! 😅