Après une année 2020 marquée par l’annulation de l’étape suisse de la Coupe du Monde d’escalade de bloc précédente en raison de la crise sanitaire du covid, les hostilités reprennent cette année avec la Coupe du Monde de bloc 2021 qui a eu lieu les 16 et 17 avril à Meiringen. On fait le point !

🎟️ Les grimpeurs qualifiés

Des stars mondiales

👥 171 participants

Comme toute compétition d’escalade de renommée mondiale, la Coupe du Monde de bloc 2021 a été l’occasion de voir s’affronter de grands athlètes comme Adam Ondra, Alex Megos, Akiyo Noguchi, Nathaniel Coleman, Brooke Raboutou, Jessica Pilz, Jakob Schubert… bref, du gratin olympien, rien que ça !

La France bien présente

🇫🇷 10 athlètes français

Les français ont répondu présents avec une belle équipe de 10 athlètes composée de nos experts du bloc Manu Cornu, Fanny Gibert et Mickaël Mawem, mais aussi Julia Chanourdie.

À leurs cotés, nous retrouvons les jeunes et talentueux athlètes Oriane BertoneSaula Lerondel, Clothilde Morin, Mejdi SchalckPaul Jenft et Pierre Le Cerf.

🏆 Les résultats

🧗‍♂️ Résultats des femmes

Voici les résultats des 70 athlètes féminins :

🧗‍♀️ Résultats des hommes

Voici les résultats des 101 athlètes masculins :

🇫🇷 Zoom sur les français

Un tableau mitigé

Cette compétition était pour nos athlètes olympiques Julia Chanourdie et Mickaël Mawem l’occasion de tester leur forme avant les JO de cet été. Malheureusement Julia terminera 20ème en ne sortant aucun bloc, ni validant de zone lors de la demi-finale, et Mickaël terminera 36ème.

Le top 10 a presque été atteint pour Manu Cornu (11ème) et le jeune Mejdi Schalck (12ème) pour sa première compétition dans le très exigeant niveau international. 👏

Notre championne de bloc Fanny Gibert terminera quant à elle en moitié de tableau, avec une 36ème place.

Pour Julia, Mickaël et Manu les résultats ont été en deçà des espérances. Maintenant, nous sommes aussi certains que les conditions d’entraînement et l’absence de compétition liés à la crise du covid y sont pour quelque chose dans la psychologie des athlètes de haut niveau.

Les performances des jeunes français Saula Lerondel, Clothilde Morin, Paul Jenft et Pierre Le Cerf on été honorables. Pour ce qui est d’Oriane Bertone… on est obligés de vous en parler dans une rubrique dédiée. 👇😉

Oriane Bertone : une leçon de bloc chez les grands

Si Oriane avait pour habitude d’enchaîner les podiums, c’était dans la catégorie « jeunes ». Cette compétition était pour elle une première dans le circuit international. À seulement 16 ans, Oriane décroche une médaille d’argent, juste derrière Janja Garnbret. 🙌

Cette prouesse est d’autant plus appréciée du fait que les autres athlètes français qualifiés n’ont pas su faire leurs preuves sur les ouvertures suisses.

🥇 Les grands toujours au sommet

Janja Garnbret continue sur sa lancée

Alors qu’elle avait marqué l’histoire de l’escalade en raflant toutes les médailles d’or de la compétition en 2019, Janja était favorite sur cette compétition.

Avec 4 tops atteints, soit 2 fois plus qu’Oriane qui la suit sur le podium, Janja sort grande gagnante de la Coupe du Monde de bloc 2021. Une performance de bonne augure pour les JO de cet été, lors desquels elle portera fièrement les couleurs de la Slovénie, grande nation de la grimpe, aussi constituée d’autres grimpeurs exceptionnels comme Vita Lukan, Katja Debevec ou encore Lucka Rakovec chez les femmes et Jernej Kruder, Gregor Vezonik ou Domen Skofic chez les hommes.

Adam Ondra règne

Celui que l’on considère comme le meilleur grimpeur du monde règne une nouvelle fois cette année en s’imposant face à de nombreux adversaires, dont la redoutable équipe de bloc nippone.

🇯🇵 L’équipe japonaise

Avec plus d’une centaine de salles d’escalade de bloc dans la seule ville de Tokyo, s’il y a bien une discipline de l’escalade dans laquelle les japonais sont les maîtres, c’est bien le bloc.

Et il nous l’ont prouvé une nouvelle fois avec :

  • 4 japonais parmi les 6 meilleurs de la compétition chez les hommes. Il s’agit de Yoshiyuki Ogata, Tomoaki Takata, Kokoro Fujii et Sohta Amagasa
  • 2 japonaises parmi les 7 meilleures de la compétition chez les femmes. Il s’agit d’Akiyo Noguchi et Miho Nonaka.

Peut-on dire qu’ils sont à bloc ? 🤔 À méditer…

Et on aurait pu imaginer de meilleures performances si Tomoa Narasaki, Kai Harada ou encore Futaba Ito avaient répondu à l’appel.

👉 Ce qu’il faut retenir de la Coupe du Monde de bloc 2021 à Meiringen

Voici un résumé des éléments clés concernant la Coupe du Monde de bloc 2021 à Meiringen :

  • 🦁 Oriane Bertone a mangé du lion au petit dej’
  • 🔥 Les japonais ont breveté la discipline
  • 📃 Bulletin scolaire de l’équipe de France : « Des résultats mitigés sur cet examen, vous êtes capables de mieux. Nos encouragements. »
  • 🏆 Adam Ondra ajoute un top 1 dans ses stats Fortnite
  • 🚀 Janja Garnbret a vraiment des ailes après une cannette de Redbull