Tous

🧵 Les enrouleurs automatiques en escalade

Ces dernières années, vous aurez sans doute remarqué l’arrivée d’enrouleurs automatiques en escalade de voie. Ces mystérieux équipements permettent de grimper seul en toute sécurité. Vous avez bien entendu, plus besoin d’avoir un binôme pour aller faire de la voie. Retour sur cette petite révolution dans le monde de la grimpe.

Comment ça marche ?

Un enrouleur automatique est un appareil fixé en haut d’une voie. C’est un boîtier contenant une sangle au bout de laquelle se trouve un mousqueton. Il va nous permettre de relier la sangle à notre baudrier. Une fois qu’on est correctement attaché, on peut commencer à grimper. Pas besoin d’un partenaire, c’est l’enrouleur qui nous assure !

Le principe de l’enrouleur automatique en escalade est très simple. Dès qu’on commence à monter, la sangle s’enroule automatiquement et progressivement sur elle-même. Sur ce point, c’est le même principe qu’une ceinture de sécurité en voiture.

Rassurez-vous, en cas de chute, ce n’est pas comme une ceinture de voiture. Vous imaginez, dès que chutez, vous êtes stoppé net… Bonjour la secousse et les bobos !

Et donc, ça se passe comment quand on chute ? Et si on veut descendre ?!

C’est là que la technologie de ces appareils entre en jeu. Ce n’est pas la même selon la marque. Certains ont des systèmes d’embrayage, d’autres (les plus récents) sont composés d’un système de freinage magnétique.

Quelle que soit la technologie, ça fonctionne de la même manière. Lorsque vous arrivez en haut de la voie, il suffit de vous laisser tomber en arrière. La sangle va alors se dérouler. Elle va être freinée pour que vous descendiez tout doucement jusqu’au sol. Le système de freinage sert à gérer la vitesse de descente.

Ça marche aussi pour les chutes. L’enrouleur va absorber la vitesse de la chute et freiner progressivement le déroulement de la sangle jusqu’à atteindre une vitesse de descente douce.

Quoi qu’il arrive, vous allez atteindre le sol doucement et en toute sécurité.

L’utilisation des enrouleurs automatiques en escalade

Ces équipements deviennent de plus en plus populaires au fil des années. On a vu les grandes salles d’escalade en équiper quelques voies. Leur argument ? Permettre à tous de pratiquer la grimpe en toute sécurité, sans contrainte d’avoir un partenaire disponible. Cela leur permet de toucher davantage de personnes.

Pour l’anecdote, la salle Altissimo Metz a installé un enrouleur sur un rail, ce qui permet de se déplacer de gauche à droite. En voila une utilisation originale des enrouleurs automatiques en escalade ! La voie en question est une arche, qu’on peut donc traverser en toute sécurité.

C’est dans une autre discipline d’escalade que les enrouleurs sont très utilisés. Toutes les voies d’escalade de vitesse sont équipées d’enrouleurs automatiques. Ils doivent respecter certaines normes et leur utilisation est imposée par les fédérations d’escalade. L’escalade de vitesse est LA discipline star des compétitions d’escalade depuis quelques années. Elle est très appréciée des spectateurs car très impressionnante et… rapide (sans blague). Pour en savoir plus sur les différentes disciplines, je vous conseille d’aller lire notre article sur les principaux types d’escalade.

⚠️ La sécurité avant tout

Mettre l’escalade à la portée de tous, autonomie et sécurité sont les principaux avantages des enrouleurs. Attention cependant à ne pas vous laisser distraire par ce système qui semble très facile. À force de grimper avec ce système simple d’utilisation, on s’habitue et on a tendance à faire moins attention.

Pourtant, l’escalade est un sport où le respect des règles de sécurité est vital. En escalade de voie classique, on est toujours deux pour vérifier que chacun est bien équipé. Comme on est souvent seul avec son enrouleur automatique, il faut être deux fois plus vigilant. Soyez très prudents et vérifiez toujours que le mousqueton est correctement attaché.

La convivialité en moins

Grimper seul de temps en temps, ça peut être sympa. Mais ce qu’on aime dans ce sport c’est les interactions avec son assureur et les conseils qu’il peut nous donner depuis le pied de la voie. Alors les enrouleurs automatiques en escalade, on trouve ça bien, mais ça reste beaucoup moins convivial. Bon, en général, il y a des grimpeurs dans les voies d’à côté et vous pourrez aussi échanger avec eux. Mais la relation privilégiée qu’on a avec son assureur nous manque assez vite.

Dernier point, lorsque notre partenaire nous assure, on peut lui demander de tendre la corde au maximum pour qu’on puisse s’asseoir dans le baudrier et faire une pause. C’est impossible avec un enrouleur automatique, on descend systématiquement en bas ! Vous n’avez donc pas droit à l’erreur, ni à la pause.

Plus d’excuse pour ne pas aller à la salle, avec ce système vous pouvez grimper en autonomie. Sécurité ✔️ … Amusez-vous !

Photo de couverture et image de l’article issues des fiches produits
https://trublueclimbing.com/climb
https://www.perfectdescent.com/
https://kratossafety.com/fr/