Vous ne verrez jamais un grimpeur escalader en utilisant une unique préhension de mains pour la simple et bonne raison que toutes les prises ne sont pas identiques. Mais alors quelles sont donc les différentes préhensions de mains en escalade ?

Les différentes préhensions de mains en escalade

#1 Bacs

Les différentes préhensions de mains en escalade - Bac

Pour faire un bac avec votre main, il vous faut une prise de type… bac ! 😅 Vos 4 doigts vont venir se glisser derriĂšre la prise, par le dessus, et votre pouce va venir la maintenir sur le cĂŽtĂ© ou par en dessous.

Pour ce type de prĂ©hension, il faut des prises confortables que l’on agrippe franchement Ă  pleines mains. Ces prises sont adaptĂ©es aux dĂ©butants en escalade car elles ne demandent pas de technique pour les tenir.

Types de prises de prédilection : bacs, mini-bacs et poignées.
Difficulté : ⭐ (débutant)

#2 Tendues

Les différentes préhensions de mains en escalade - Tendue

Cette prĂ©hension de main est adaptĂ©e aux prises fuyantes. La main du grimpeur Ă©pouse la forme de la prise et seules les derniĂšres phalanges sont flĂ©chies. C’est la prĂ©hension la plus agrĂ©able pour nos articulations qui restent bien droites.

Positionner sa main en tendu permet Ă  une grande surface de la paume de la main et des doigts d’entrer en contact avec la partie inclinĂ©e de la prise.

Bien que la prĂ©hension tendue puisse sembler un peu faible pour tenir une prise, elle est redoutable lorsqu’elle est maĂźtrisĂ©e. Tout est question de dosage entre puissance et adhĂ©rence.

Types de prises de prédilection : plats et boules.
Difficulté : ⭐⭐⭐ (avancée)

#3 Arquées

Les différentes préhensions de mains en escalade - Arquée

Parmi les diffĂ©rentes prĂ©hensions de mains en escalade, les arquĂ©es sont rĂ©putĂ©es pour ĂȘtre trĂšs efficaces, mais aussi Ă  l’origine de blessures au niveau des tendons et des poulies de nos doigts… Les prĂ©hensions en arquĂ© permettent de concentrer beaucoup de force sur la premiĂšre phalange pour agripper des petites prises franches.

Tenir une prise en arquĂ© consiste Ă  plier ses derniĂšres phalanges dans le sens anti-naturel tout en gardant la main fermĂ©e et en posant le pouce sur l’index, histoire de verrouiller le tout.

Type de prises de prédilection : réglettes.
Difficulté : ⭐⭐ (intermédiaire)

#4 Semi-arquées

Les différentes préhensions de mains en escalade - Semi-arquée

Les semi-arquées (parfois appelées semi-tendues) sont à mi-chemin entre les tendues et les arquées.

Tenir une prise en semi-arquĂ©e est une prĂ©hension similaire, mais les doigts restent pliĂ©s Ă  90° et le pouce n’est pas utilisĂ©. Cette prĂ©hension est moins traumatisante et permet de conserver une grande puissance.

Elle est largement utilisée pour son efficacité et polyvalence sur les prises.

Type de prises de prédilection : réglettes et trous.
Difficulté : ⭐⭐ (intermédiaire)

#5 Monodoigt, bidoigt et tridoigt

Les différentes préhensions de mains en escalade - Monodoigt, bidoigt, tridoigt

Cette prĂ©hension de main consiste Ă  insĂ©rer dans un trou 1, 2 ou 3 doigts. Elle demande un sĂ©rieux Ă©chauffement des doigts car gardez en tĂȘte que les douleurs tendineuses ne sont jamais trĂšs loin !

Assurez-vous Ă©galement de saisir des prises en mono, bi ou tridoigt seulement si vos pieds sont bien stables car une glissade ne leur fera pas le plus grand bien…

Contrairement Ă  la semi-arquĂ©e, les doigts ne sont pas forcĂ©ment Ă  plat, ils peuvent aussi se chevaucher… tout dĂ©pend de l’anatomie du trou !

Type de prises de prédilection : trous.
Difficulté : ⭐⭐⭐ (avancée)

#6 Pincées

Les différentes préhensions de mains en escalade - Pincée

Prendre une prise en pincĂ© signifie que nous l’empoignons avec notre pouce et nos autres doigts, formant ainsi une mĂąchoire qui vient pincer la prise. Ce type de prĂ©hension n’est gĂ©nĂ©ralement pas apprĂ©ciĂ©e des dĂ©butants en escalade qui dĂ©ploient difficilement une force suffisante pour tenir la prise.

Le pincĂ© n’est pas une prĂ©hension que nous avons l’habitude d’utiliser au quotidien, elle demande donc de l’entraĂźnement. Pour pouvoir l’exploiter au maximum, il est important de l’accompagner d’un bon placement du corps.

Parmi les diffĂ©rentes prĂ©hensions de mains en escalade, la prĂ©hension en pincĂ© est aujourd’hui trĂšs rĂ©pandue en SAE.

Type de prises de prédilection : pinces et colonnettes.
Difficulté : ⭐⭐⭐ (avancée)

#7 Pommeau

Les différentes préhensions de mains en escalade - Pommeau

Le pommeau est une prĂ©hension consistant Ă  plaquer le tranchant de la main contre la paroi puis Ă  refermer les doigts sur la prise (qui doit ĂȘtre suffisamment profonde pour le permettre).

Cette préhension est privilégiée lorsque nos doigts fatigués ne parviennent plus à serrer les prises, notamment en voie, car cela ne sollicite plus la derniÚre phalange, mais la premiÚre.

Type de prises de prédilection : pinces, boules et certains bacs.
Difficulté : ⭐ (débutant)

#8 Verrous

Les différentes préhensions de mains en escalade - Verrou

Le but du verrou est purement de s’Ă©conomiser. On en fait principalement usage dans des voies en extĂ©rieur.

Le principe est simple : bloquer ses doigts ou sa main dans un creux de la paroi (généralement une fissure ou des trous).

Sans vouloir vous dĂ©courager, un verrou efficace est un verrou douloureux. đŸ€•

Type de prises de prédilection : fissures et trous.
Difficulté : ⭐⭐ (intermédiaire)

#9 Appui de paume

Les différentes préhensions de mains en escalade - Appui/opposition

Cette prĂ©hension consiste Ă  placer la paume de sa main sur un relief et s’appuyer dessus.

Cette adhĂ©rence s’utilise dans trois principaux cas de figure :

  1. Pour rĂ©tablir un bloc ou une voie (vous voyez la fameuse sortie de piscine en poussant sur les margelles 😂)
  2. Pour se hisser sur un volume
  3. L’autre utilisation est un peu particuliĂšre Ă  aller chercher car elle implique gĂ©nĂ©ralement que le type de paroi soit une dalle, ou des profils Ă  arrĂȘte marquĂ©e comme la cheminĂ©e ou le diĂšdre.
    ConcrÚtement, le grimpeur réalise un appui en plaquant ses paumes sur les murs opposés, ce qui lui permet de pousser dessus tout en maintenant son équilibre. Ainsi, la suite logique du mouvement consiste à monter ses pieds petit à petit.

Type de prises de prédilection : parois et plats.
Difficulté : ⭐ (débutant)

BONUS : Inversées

La prĂ©hension en inversĂ© est particuliĂšre puisqu’il s’agit d’appliquer une prĂ©hension existante, mais dans un sens anti-naturel. On ne tire plus sur une prise de haut en bas mais de bas en haut.

Ce type de préhension, couplé à un bon placement des pieds et un bon gainage permet de maintenir son corps en exerçant des forces verticales opposées.

Si la prise est un bac inversĂ©, on tiendra gĂ©nĂ©ralement la prise avec nos deux mains devant nous, paumes vers le haut. S’il s’agit d’une rĂ©glette, on utilisera souvent un ou deux pouces pour comprimer.

Type de prises de prĂ©dilection : la plupart des prises peuvent ĂȘtre placĂ©es Ă  l’envers de maniĂšre Ă  dĂ©clencher une prĂ©hension en inversĂ©.
Difficulté : ⭐⭐⭐ (avancée)

Quelle préhension pour quelles prises ?

Nous n’aurions pas besoin de faire appel Ă  diffĂ©rentes prĂ©hensions de mains en escalade si toutes les prises Ă©taient identiques…

Pour chaque prise, une prĂ©hension s’avĂšre plus efficace qu’une autre. Bien que, selon la morphologie de vos doigts, vous pouvez prĂ©fĂ©rer une prĂ©hension Ă  une autre, voici un tableau rĂ©capitulatif qui rĂ©sume les prĂ©hensions de mains les plus adaptĂ©es Ă  chaque type de prise d’escalade.

✔ adaptĂ© ➖ possible ❌ inadaptĂ©

Prise / préhensionBacArquée / semi-arquéeMono/bi/tridoigtTenduePincéePommeauVerrouAppui de paume
Bac✔❌❌❌❌➖❌❌
Mini-bac✔❌❌❌❌❌❌❌
PoignĂ©e✔❌❌❌❌❌➖❌
RĂ©glette❌✔❌❌❌❌❌❌
Trou❌❌✔❌❌❌➖❌
Plat❌➖❌✔❌❌❌✔
Bossette❌➖❌✔❌✔❌✔
Pince❌❌❌❌✔❌❌❌
Colonne❌❌❌❌✔❌❌➖
Boule➖❌❌✔✔✔❌✔
Volume➖➖❌✔➖➖❌✔
Tableau associant les prises aux différentes préhensions de mains en escalade

Chaque situation Ă©tant propre Ă  votre morphologie et Ă  la typologie de la prise et du relief, ce tableau est une indication et n’est en aucun cas exhaustif.